Notre blog

L'actualité de l'association.

Visite de travail effectuée à DANGOTE Cameroun SA, le 20 Septembre 2018

Dans le cadre du partenariat public/privé et société civile, et plus précisément dans celui de ses activités statutaires, de son plan d’action annuel dont l’essence est la vulgarisation et la défense des droits des consommateurs, une délégation d’experts de la Chambre Nationale des Consommateurs du Cameroun (CNACOC) s’est rendue dans les installations de la société DANGOTE CEMENT CAMEROUN S.A au lieu dit zone industrielle du port, base Elf, pour une visite de travail. C’était le jeudi 20 septembre 2018, sous la houlette de son président, Monsieur Calvin JEPMOU NYA. Voir la vidéo.

Au vu de la forte consommation du ciment produit par cette société, et soucieux de ce que les droits du consommateur dans le secteur de l’habitat doit être respecté, cette visite de la CNACOC avait pour objectif principal de s’assurer que la production de DANGOTE CEMENT est effective, tant en quantité qu’en qualité (effectivité du manuel de procédure, maîtrise des points critiques…).

Comme objectifs spécifiques secondaires, il était question d’apprécier (évaluer) les méthodes de lutte contre la vie chère, mises en place par la société DANGOTE CEMENT CAMEROON SA ; d’apprécier la responsabilité sociétale de la société; de s’assurer de l’existence et/ou du fonctionnement de l’interprofession de la filière, ainsi que de l’existence et/ou du fonctionnement du service-consommateur ; et d’évaluer les rapports de DANGOTE CEMENT CAMEROON SA avec les Associations de Consommateurs.

A son arrivée sur le site de DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A peu avant 10 heures, la délégation de la CNACOC est accueillie par Monsieur KAMGA Jean, Responsable des Relations Publiques, et est aussitôt installée dans la salle de réunion. Après les modalités d’usage, la séance de travail a véritablement commencé, conformément à l’ordre du jour arrêté de commun accord entre les deux parties.

L’équipe de DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A était composée de Madame LOWE Grâce, Responsable QSHE, assistée de MM. Gille NKING, Senior HSE ; EPEE EPEE Privat, Responsable Qualité ; KAMGA Jean  d’une part ;

Et l’équipe de la CNACOC, constituée de son Président ; du Responsable Normes et Qualité ; du Responsable Promotion et Vulgarisation des Droits du Consommateur ; du Responsable de la Communication, du Responsable des Affaires Juridiques, du Responsable des Affaires Sociales,  et d’une équipe de reportage, d’autre part.

 

Ordre du jour                                         

  1. Présentation générale de la société
  2. Visite de l’usine
  3. Débriefing et échanges
  4. Des difficultés rencontrées par la société dans l’exercice de ses activités
  5. Recommandations

 

I. PRESENTATION GENERALE DE DANGOTE CEMENT CAMEROUN SA

Après le mot de bienvenue de Mme LOWE Grâce, les membres du staff de  DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A, ont respectivement pris la parole, chacun dans son domaine, pour résumer la vision, les valeurs, les qualités, et les missions de ce conglomérat manufacturier multinational africain. D’une manière générale, la délégation des experts de la CNACOC a été rassurée de ce que l’engagement du Top Management  de cette entreprise, en matière de politique HSE est  basé sur 04 piliers que sont :

  • le respect de la réglementation locale
  • l’identification et l’évaluation des risques
  • La procédure d’intervention d’urgence
  • Le système d’amélioration continue.

Les diverses interventions ont permis aux experts de la CNACOC, de mieux connaître ce mastodonte du ciment au Cameroun et les divers aspects de son fonctionnement. Ils ont appris que, conformément à la vision de DANGOTE Industries Limited, DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A reconnaît l’importance de protéger la santé et la sécurité de ses travailleurs (y compris de ses sous-traitants), de gérer les impacts environnementaux de ses activités, et de nouer des relations constructives et durables avec ses clients, qui sont des parties prenantes, basées sur la confiance et le respect.

Il est admis dans la vision de cette entreprise que les activités en milieu de travail peuvent exposer les travailleurs à divers dangers et à des risques associés, pouvant   entraîner une détérioration de la santé des travailleurs ou des blessures et même des décès. C’est pourquoi les méthodes de préventions  ont été mises en place, Celles-ci consistent à identifier tous les dangers et les risques associés, à évaluer et contrôler les risques, à adapter le travail aux travailleurs…

A partir de ce qui précède, la formation et l’éducation sanitaire du personnel sont essentielles dans cette approche de la prévention des accidents. DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A s’est engagée à se conformer à toutes les lois et réglementations applicables; à identifier, mesurer et comprendre les impacts et les risques pour la santé et la sécurité, l’environnement  de la société. Elle met en œuvre des solutions réalistes, pour atténuer ces impacts de manière à améliorer continuellement sa performance en matière de santé et de sécurité du personnel, et de protection de l’environnement.

L’application de cette politique relève de la responsabilité directe des responsables hiérarchiques et de tous les employés de l’organisation.

En ce qui concerne les risques importants dans l’usine, qui sont dus à l’inhalation de poussière de ciment, de clinker fin ou de gypse, dans des espaces confinés (atmosphères pauvres en oxygène, incendie et explosion, etc.), il existe une surveillance des niveaux de poussière pour garantir le respect des limites légales.

Parlant du système de contrôle, on observe que les travaux dans tous les espaces confinés sont soumis à un système d’autorisation de travail (Ptw),  qui identifie tous les dangers et évalue les risques avec des mesures de contrôle mises en place pour assurer la sécurité du personnel.

Ce système Ptw dispose aussi d’une isolation énergétique dans les conduits électriques, pneumatiques, hydrauliques, mécaniques…etc. Watch surveille et assiste  les pompiers dans les espaces confinés, afin de  déclencher une intervention d’urgence pour les conditions changeantes. Les pompiers formés sont disponibles 24h sur 24h, avec des  camions à eau.

Par ailleurs, les travailleurs reçoivent également une formation sur les dangers, les risques associés et les mesures de contrôle mises en place. De même, des équipements de protection individuelle sont remis aux employés en fonction de la nature du risque (casques, Ara / Saba (appareil respiratoire), cabine, lunettes, combinaisons… etc.

 

II. VISITE DES INSTALLATIONS

La visite de l’usine de DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A s’est effectuée sous les éclairages et les explications de M. EPE EPE Privat, Responsable Qualité. Le premier arrêt a été au niveau du quai de réception de la matière première(le Clinker) provenant de l’Espagne et  du Maroc, stockée dans les silos d’une capacité de 30 MT. Les experts de CNACOC  ont découvert avec plaisir les stocks de gypse et de pouzzolane, autres matières premières dont les doses respectives sont de 3 à 4 % et 21% dans la composition du ciment. Nous avons également observé la présence des trémies écologiques qui minimisent la pollution de l’environnement.

En définitive, nous avons appris que DANGOTE CEMENT CAMEROON est une méga station de broyage et non une cimenterie.

Par la suite nous avons visité de manière sommaire l’ensemble des circuits de transport de matière première, avant de marquer un temps d’arrêt à la station de concassage, de broyage qui est « le cœur de l’usine ». Nous avons constaté à ce dernier niveau l’utilisation d’une technologie de pointe matérialisée par le broyeur vertical qui assure l’efficacité et l’efficience dans le broyage des produits issus des stations de dosage. Après toutes les étapes précédentes, on passe au contrôle qualité avant l’ensachage du produit fini. DANGOTE CEMENT est prêt pour la consommation.

Nous avons terminé notre visite d’usine avec les laboratoires physique et chimique,  et enfin la salle des machines de contrôle automatique.

L’ensemble de ces opérations se déroule sur un important espace, qui permet la fluidité des activités de cette entreprise, composée d’un personnel formé,  suffisamment outillé et passionné par le métier. La capacité de production est de 1 500 000 tonne par an.

Sur le plan de la qualité et de la norme, les laboratoires de DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A lui permettent de faire des essais mécaniques pour contrôler la résistance du ciment, et des analyses, élément par élément, afin d’apprécier la qualité du ciment(les constituants chimiques).

Tout ce travail est supervisé au niveau de la QSX (Quality control), où les analyses  des  résultats de la composition sont automatisées. Ce qui est une spécificité de DANGOTE CEMENT CAMEROON SA.

Après cette importante étape, les experts de la CNACOC ont été particulièrement édifiés par la démarche contrôlée qui repose sur l’implication de tout le personnel et à tous les niveaux jusqu’à la sortie de l’usine. Le tout dans le strict respect de la sécurité, de l’hygiène, et de l’environnement.

 

III. DEBRIEFING ET ECHANGES

Dès l’entame  des échanges, le président de la CNACOC a rappelé que l’équipe qu’il conduit n’est pas venue pour une inspection, ou pour un audit quelconque. Elle est  là pour  toucher du doigt les réalités de DANGOTE CEMENT CAMEROON SA, mais aussi pour présenter les préoccupations des consommateurs et ouvrir un cadre de dialogue inclusif avec l’entreprise. Étant entendu que la protection du consommateur est universelle, en vertu de la Résolution N°39/248 du 16 avril 1985 de l’ONU sur les Principes Directeurs de la Protection du Consommateur (PDPC), basée sur la loi cadre N° 2011/012 du 06 mai 2011.

La première préoccupation a été de savoir combien de types de ciment sont fabriqués par DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A.  La réponse a été qu’un seul type de ciment est produit par cette entreprise à savoir le CEM-II/BP de type 3X d’un grade supérieur.

Par la suite, les experts de la CNACOC  ont déploré l’absence d’un service Consommateur chargé de la gestion des réclamations. A cet effet, les responsables de DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A ont rappelé que ce service est lié au service marketing.

S’agissant de la mise en application des instructions gouvernementales en matière de lutte contre la vie chère, les experts de la CNACOC ont été rassurés de ce que tout dépend de la qualité du produit fini attendu et des investissements effectués. En tout cas, le prix homologué du  ciment qui est de 4300 FCFA, est respecté pour  DANGOTE CEMENT.

Quant aux déchets produits par la société, nous avons relevé des déchets non dangereux qui sont recyclés pour la fabrication des sacs polypropylènes  pour ensachage, et les déchets autres qui sont collectés dans les bacs à ordures et enlevés  par la société HYSACAM.

Pour ce qui est  de sa participation au développement social, la RSE de DANGOTE CEMENT CAMEROON SA a tenu à relever que l’entreprise accompagne les communautés locales lors des manifestations à caractère socioculturelle (recasement des populations, octroie des bourses scolaires, insertion professionnelle des jeunes, construction des écoles, réhabilitation des routes…etc.).

Tout en appréciant ces actions de grande portée, les experts de la CNACOC ont tout de même déploré une défaillance dans la stratégie de communication de l’entreprise.

 

IV. DIFFICULTES RENCONTREES PAR DANGOTE CEMENT CAMEROON SA

 Parmi les problèmes rencontrés dans l’exercice de ses fonctions, figurent, en bonne place, les conséquences de la crise anglophone et de la guerre asymétrique contre  Boko Haram qui empêchent la distribution du ciment DANGOTE dans ces régionsRECOMMANDATIONS

A l’issue des échanges,  tout en saluant des grandes innovations  implémentées par  DANGOTE CEMENT CAMEROON S.A sur le marché du ciment au Cameroun, la CNACOC a fait un certain nombre de propositions.

 

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES  

RESPONSABLE DE MISE EN ŒUVRE

 

1 Etablissement du partenariat CNACOC-DANGOTE CEMENT CAMEROON SA Direction Générale
2 Approvisionnement DANGOTE CEMENT dans le triangle national DCM
3 Davantage de communication sur la responsabilité sociétale Direction Générale
4 Création du service-consommateur

 

Direction Marketing et Commerciale
5 mise sur pied de l’interprofession de la filière ciment Direction Générale
6 La mise à disposition des différents documents Direction Générale
7

 

Favoriser la distribution du ciment DANGOTE au prix homologué

 

Direction Marketing et Commerciale

 

 

Fait à Douala, le 28 septembre 2018
LE PRESIDENT DE LA CNACOC

Calvin NYA

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.